mardi 3 juillet 2012

Blogging and humility

Cela fait presque deux mois que j'ai commencé à écrire sur ce blog et j'y prends un plaisir fou.
Cela me permet de synthétiser, de garder trace. De dire ce qui me semble important.

C'est assez enivrant d'avoir (enfin!) quelque chose à dire.

Bon.
Mais.
Plus vite que ce que je pensais, l'envie d'être lue s'insère dans ma tête!
Les posts sur ce blog, ceux que j'ai déjà rédigés, ceux sur lesquels j'ai un feed back, tous ceux qui habitent ma tête, sont en train d'envahir ma méditation quotidienne! Ils sont en train de remplacer la bouffe en numéro 1 dans la top 5 des most invasive thoughts during meditation (il faut que je fasse un post là dessus je sais)...
C'est la cata!
Ou pas.

En tout cas, c'est une question sérieuse qui se pose: celle de l'humilité.
L'humilité est bonne pour la santé. C'est clair.
Son opposée, l'inflation du cours de l'Ego, est pernicieuse.

Or est-ce humble que de désirer être lue?

ffff, épuisant....

Je vais essayer de hold it. Be with it. See what comes.




More on ego and co: check out the first half of Eckhardt Tolle' book: A new earth 

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ahhh une question sur laquelle je me suis penchée bien longtemps ! Complexe..., je n'ai toujours pas la réponse d'ailleurs. A mon avis, l'écrivain -car même si tu vas pousser des cris, c'en est la version moderne certes, mais ça reste de l'écriture... non ? sur toile et non papier ;) - n'a besoin de légitimité car il écrit pour assouvir un besoin d'abord, besoin de donner, de partager, de raconter, quel qu'en soit l'objet, il DOIT le faire, étant comme prisonnier de la nécessité d'écrire. Bref, la question de l'humilité ou de la légitimité intervient si ce besoin n'est pas vital. Mais vu l'enthousiasme et la joie que te procure ce projet, et au vu de la richesse de tes premiers billets, je dirais Yallah ! Partage-nous tes découvertes, questions et doutes, beaucoup de personnes seraient heureuses de faire un bout de chemin avec toi via ton blog. Tu n'es pas donneuse de leçon mais "partageuse" de réflexion, youpi :)

    RépondreSupprimer
  3. No doubt! Moi j'adore. Ca te rend heureuse et les personnes qui viennent ici trouvent un vrai intérêt. Tu partages doutes, trouvailles, interrogations, best practice... So what?
    En quoi désirer être lue exclut l'humilité? Si c'est dans un but d'échange, de partage d'expérience et de réflexion, ce que reflète vraiment ton blog ?!
    Goooo !

    RépondreSupprimer